Muscle-cars : les 10 américaines les plus rares dans le monde

Muscle-cars : les 10 américaines les plus rares dans le monde

Véritable art à vivre, la passion pour les américaines – également gentiment nommées muscle-cars – ne cessent de croitre au fil des années aussi outre-Atlantique (Etats-Unis et Canada notamment) qu’en France. Aujourd’hui, nous évoquons les 10 muscle-cars les plus rares au monde !

Définition de la muscle-car et choix de la sélection

Cette catégorie de voitures laisse le luxe, la technologie et le confort de côté pour un style musclé et pour de grosses cylindrées. Souvent équipées de gros V6/V8, les premières à être construite furent disponibles dès les années 1960 / 1970.

Par définition, une vraie muscle car est une voiture construite en Amérique et équipée de ce fameux 8 cylindres en V. C’en est même la composante essentielle, entendre un gros bloc moteur ronronner c’est jouissif !

TOP 10 des muscle-cars rares !

TheRichest.com est à l’origine de ce classement qui va en faire rêver plus d’un. Le site américain ne prend pas en compte les années de production mais bel et bien le modèle produit (Coupé, Cabriolet ou berline), sinon plusieurs modèles se seraient répétés dans ce classement. Autant vous dire qu’il va falloir s’armer de patience pour espérer pouvoir acheter une de ces voitures d’occasion, si un exemplaire parvient à se retrouver à la vente. Et comme souvent la rareté est en adéquation avec le prix, prix qui d’ailleurs fortement réévalué à la hausse, il faudra sortir un chèque solide.

10- 35 exemplaires : Plymouth HEMI Superbird de 1970

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-10

On débute ce classement par la 10ème place occupée par la Plymouth HMEI Superbird de 1970 produite à 135 exemplaires

Déjà populaire à l’époque, la Plymouth s’est vue recevoir une version Superbird, version initialement destinée à la compétition. Sous le capot de cette muscle-car, on retrouve un moteur HEMI délivrant 426 chevaux. Esthétiquement, son look nous est plutôt familier puisqu’avec son aileron impostant, les Looney Tunes s’en sont fortement inspirés.

9 – 69 exemplaires : Chevrolet Camaro ZL-1 de 1969

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-9

Ensuite, nous avons la Chevrolet Camaro ZL-1 de 1969. Tout comme la Plymouth, la Camaro a eu droit à une version ZL-1 avec le moteur L88 délivrant 430 chevaux mais qui, selon l’usine, pourrait sortir jusqu’à 560 chevaux. Avec son faible poids, les 20 premiers exemplaires de cette Camaro ZL-1 sont directement aller s’amuser sur la piste et les 49 autres exemplaires se sont vendus autour des 7 200 $.

8- 57 exemplaires – Ford Fairlane 500 R-Code de 1955

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-8

Commercialisée en 1955, la Ford Fairland fut le modèle phare de la firme à l’ovale jusqu’en 1962. Cette voiture est devenue par la suite le modèle de base des futures muscle-cars, pour la Torino et la Cobra. Ensuite, Ford a développé une version 500 R-Code en 1967 pouvant délivrer 425 chevaux. Ce modèle, plus axé course, n’a été produit qu’à 57 exemplaires.

7 – 55 exemplaires : Plymouth R023 GTX

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-7

Bien plus rare, la Plymouth R023 GTX n’a pas eu la carrière escomptée. La Roadrunner a lui piqué sa place sur le devant de la scène. Cette R023 GTX a été conçue spécifiquement pour la course donc très rare à trouver. Sur ce modèle, Plymouth a laissé le strict minimum. Exit donc les enjoliveurs, la radio, le chauffage, l’isolation intérieur, tout a été supprimé dans un souci de poids. Au final, elle se retrouve avec 226 kg de moins par rapport à la GTX de série. Si on couple ce poids avec le V8 HEMI de 426 chevaux, on obtient une bête de course capable de réaliser le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. C’était exceptionnel à l’époque. Seul 55 exemplaires furent produits !

6 – 21 exemplaires : Plymouth HEMI Cuda Convertible

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-6

On continue ce classement avec une autre Plymouth, la HEMI Cuda Convertible. Produites en cabriolet à 21 exemplaires seulement, elle embarque toujours le bloc 7.2 l HEMI délivrant 446 chevaux. Pour obtenir ce modèle, il fallait débourser 871 dollars de plus que la version Coupé.

4 & 5 – 20 exemplaires : Chevrolet Corvette L88 de 1967 / Chevrolet Chevelle SS 454 LS6

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-5

Destiné à la compétition, cette Corvette L88 a connu une courte vie. En effet, elle fut jugée trop puissante pour une conduite quotidienne. Chevrolet a donc déconseillé les concessionnaires et les consommateurs d’acheter ce modèle de 540/560 chevaux. Par la suite, Chevy a diminué la puissance à 435 chevaux mais les normes américaines ont contraint le constructeur à arrêter la production en 1968. Nos américains n’ont eu donc droit qu’à 20 exemplaires de la L88 de 560 chevaux !

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-4

Elle aussi produite à 20 unités, la Chevelle SS était une RPO215 revisitée du moins en puissance. En effet, cette série limitée produisait 560 chevaux. Certains clients disposant d’une RPO215 de 402 ou 440 chevaux pouvaient équiper leur bolide de cette mise à jour LS6 et sortir la même puissance.

3 – 17 exemplaires : Pontiac GTO Judge Convertible de 1971

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-3

Conçue par John DeLorean et inspirée par la Ferrari, la Pontiac GTO Judge Convertible n’a été produite qu’à 17 exemplaires en 1971. 207 unités étaient prévues mais les normes d’émissions ont changé en 1971 et ont contraint Pontiac à n’en pu produire que 17. Sous le capot, on retrouve un moteur 8 cylindres délivrant 455 chevaux. Déjà que les versions GTO taillées pour la piste sont assez rares à dénicher alors cette version Cabriolet l’est encore plus.

2 – 3 exemplaires : Chevrolet Corvette ZL-1 de 1969

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-2

La Corvette ZL-1 de 69 reste mythique par sa ligne mais également par sa puissance phénoménale. En effet, le V8 « Special Turbo Jet » délivrait 500 chevaux au lieu des 427 de série. A sa sortie, elle coutait près de 3 000 dollars de plus qu’une Corvette classique, soit 10 771 dollars.

Entièrement produite en aluminium, elle ne fut produite à qu’à 3 exemplaires. Ce sont 3 employés de chez Chevrolet qui en sont devenus propriétaires.

1 – 2 exemplaires : Dodge Coronet R/T 426 HEMI

Muscle-cars - les 10 americaines les plus rares dans le monde-1

On termine ce classement en beauté avec une Dodge Coronet R/T 426 HEMI produite à seulement 2 exemplaires. Dans le détail, 4 Coronets ont été produites – sur une période de 4 ans – mais 2 seulement ont reçu la prestigieuse mention « R/T ». Cette version spéciale développait 426 chevaux toujours tirés d’un V8 8.0 l.

Malgré leur rareté, elles n’ont pas attiré plus que ça notre cœur de passionné. Est-ce votre cas ? Ou, comme nous, une Shelby GT500 de 1967 – la fameuse « Eleanor » – reste t-elle le must de la muscle-car et celle qu’on rêve de posséder ? On attend vos réactions dans les commentaires !

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez pas le lancement de Cartune.fr

Ne manquez pas le lancement de Cartune.fr

Inscrivez-vous pour être présent le jour du lancement de notre service Cartune.fr. Plus d'infos prochainement sur www.cartune.fr. A très vite !

Merci de vous être inscrit. A très vite !