Paris 2014 : les américaines s’imposent en France, Ford en avant

Paris 2014 : les américaines s’imposent en France, Ford en avant

Principal constructeur américain à Paris, Ford a profité du salon pour présenter son nouveau C-Max et S-Max.

La Ford Focus 2015, revisité par un artiste new-yorkais

La Ford Focus 2015, revisité par un artiste new-yorkais

Ford, des véhicules pour la famille

Dévoilés courant septembre, les C-Max et S-Max s’harmonisent avec l’ensemble de la gamme Ford. Plus précisément, on retrouve la bouche béante caractérisant les Ford Fiesta et Focus depuis quelques années. Les feux, phares, pare-chocs et hayon sont revus pour cette nouvelle version.

 

A bord, le C-Max profite d’une meilleure insonorisation et d’une meilleure connectivité avec l’installation d’un grand écran tactile.

Sous le capot, ce C-Max 2015 en profite pour recevoir de nouveaux blocs essence et diesel : 1.0 l et 1.5 l EcoBoost de 100, 125, 150 ou 180 chevaux et les 1.5 l TDCi délivrant au choix 95 ou 120 chevaux.

Par ailleurs, le designer-graffeur venu de la Big Apple (New York) – Tim Goodman – a repeint entièrement la nouvelle Focus au marqueur de souvenirs de fans recueillis sur les réseaux sociaux. Ainsi, on y trouve plus de 30 souvenirs parmi les 1 000 récoltés durant une campagne de communication menée en amont du Mondial de l’Automobile de Paris 2014.

Découvrez la genèse de cette berline unique en son genre, en vidéo ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=oMk4fuSNNsU

Sur ce même stand, on pourrait rencontrer la nouvelle Mondéo et sa finition luxeuse Vignale mais aussi la Focus ST 2015 dans une teinte jaune poussin.

Mais aussi pour les mordus de muscle-cars

Difficile de la rater sur le stand du constructeur à l’ovale bleu tant sa couleur se repérait de loin. La Ford Mustang 2015, en version Coupé et en Cabriolet, était bien présente à Paris. Son style imposant a aimanté le million de visiteurs durant la quinzaine d’ouverture.

 

Mais le style ne fait pas tout puisque sous le capot, on trouve un V8 5.0 l délivrant 435 chevaux et 542 Nm de couple. Toutefois, Ford propose également un moteur – moins gourmand en sans plomb – 2.3 l Ecoboost mais assurant une puissance raisonnable, 309 chevaux. Mais comme diraient certains de mes amis, rien ne vaut le bruit d’un 8 cylindres en V (V8).

Le Jeep Renegade, à base de 500X

Pour les aventuriers, on s’attarde quelques instants sur le stand Jeep pour retrouver la Renegade. Crossover plus compact, la Renegade partage sa plateforme avec celle de la 500X – que nous retrouverons à Paris dès la semaine prochaine. Les moteurs sont également partagés.

Tesla, l’électrique suscite l’intérêt !

En marge de ce stand, le stand Tesla et ses Model S ont suscité la curiosité du public. Nous ne sommes pas vraiment attardés de ce côté-là tant la foule occupait l’espace. Il fallait batailler pour accéder aux voitures et espérer s’asseoir à bord.

Continuez ce dossier « Mondial de l’Auto » avec les stands des voitures anglaises, italiennes, allemandes, asiatiques et en terminant par celui des voitures de collections et en découvrant notre bilan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *