Paris 2014 : l’Italie en retrait, peu de nouveautés sauf Lamborghini

Paris 2014 : l’Italie en retrait, peu de nouveautés sauf Lamborghini

Contrairement aux éditions précédentes, on compte sur les doigts de la main les nouveautés italiennes au Mondial de l’Automobile. Lamborghini sort du lot, pour cette édition 2014, avec son concept hybride : l’Asterion.

Le stand Lamborghini

Des milliers de personnes sont tombés nez-à-nez avec la Lamborghini Huracan dès l'entrée du Hall 4 !

Des milliers de personnes sont tombés nez-à-nez avec la Lamborghini Huracan dès l’entrée du Hall 4 !

L’Asterion

Seulement 3 voitures mais des milliers de visiteurs autour de ce concept hybride Lamborghini, l’Asterion LPI910-4.

Aux allures de Strada, Miura, ce concept Lamborghini réutilise le désormais célèbre V10 5.2 l couplé à un moteur électrique. Le tout développe ainsi 910 chevaux. Agrémentée d’une teinte bleue électrique sublime, elle n’a pas totalement volé la vedette aux autres Lamborghini présentes (Aventador et Huracan).

Le stand Ferrari

Du côté de chez Ferrari, l’agitation se passe autour de la 458 Speciale A (A pour Aperta, ouverte en italien).

Variante découvrable de la puissante 458 Speciale, cette version à ciel ouvert en reprend son moteur : un V8 4.5 l, un des derniers moteurs atmosphériques capables de délivrer 605 chevaux et 540 Nm de couple. Esthétiquement, les deux versions se ressemblent hormis le toit amovible : teinte carrosserie voyante, bandes centrales blanches et bleues.

Les stands Fiat, Alfa Roméo, Lancia et Abarth

Si les deux stands visités plus hauts ne nous ont pas déçus, les autres stands italiens manquent cruellement de nouveautés.

Fiat permet à la 500X d’effectuer sa première apparition mondiale, on a droit finalement à une 500L typée crossover (protections de renfort en plastique, boucliers avant et arrière, hauteur de caisse surélevée). On a connu Fiat plus créatif !

Mondial-auto-italie-en-retrait-14

La Fiat 500X, seule nouveauté à Paris pour le constructeur italien

Mondial-auto-italie-en-retrait-13

Du côté des autres marques de FCA (Fiat/Chrysler), on a dû se contenter de la 4C Spider chez Alfa Romeo. Les Giulietta et MiTo sont toujours là pour occuper de la place sur le stand. Chez Lancia, la taille du stand s’est considérablement réduite en raison du catalogue limité à 1 modèle. En effet, Lancia ne commercialise plus que l’Ypsilon dans nos contrées pour une période limitée. Le magazine ELLE s’est associé à la marque italienne pour produire une série limitée de la citadine. Rien de bien nouveau en Italie.

 

Abarth, filiale sport de Fiat, a ramené sa 500 Biposto 2 places avec son moteur 1.4 l T-jet délivrant 190 chevaux avec un poids 995 kg. On aurait bien aimé monter à bord et se rendre sur piste pour faire chanter le turbo !

Mondial-auto-italie-en-retrait-9

La 500 695 Biposto, un kart de 190 chevaux ! Le 0 à 100 km/h en 5 secondes !

Mondial-auto-italie-en-retrait-10 Mondial-auto-italie-en-retrait-11

Le stand Maserati

Maserati n’est pas venu à Paris les mains vides, 5 modèles présentés, mais sans grandes nouveautés. On retrouve donc sur le stand du constructeur au trident la Ghibli, la GranTurismo MC Stradale et sa variante cabriolet la GranCabrio MC Stradale, la Quattroporte et sa variante sport, la version GTS.

Finalement, c’est Lamborghini qui nous aura le plus convaincu lors de ce séjour en Italie du côté de la Porte de Versailles. On poursuit notre dossier avec les allemandes, les asiatiques, nos impressions sur ce salon ainsi qu’un dossier sur l’automobile et la mode. Retrouvez les nouveautés du côté des stands français, anglais et américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *