Economie : un point sur le marché automobile des particuliers en 2011

Hormis pour les véhicules utilitaires légers, l’année 2010 a été plutôt marquée par un recul du nombre de nouvelles immatriculations. Acheter un véhicule est un acte auquel le consommateur réfléchit longuement du fait de la situation économique. Le prix est observé à la loupe et les différentes primes du gouvernement comme des constructeurs sont les bienvenus pour maintenir ou relancer le marché. L’occasion pour nous de nous pencher sur les derniers chiffres publiés par le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA).

Le marché automobile français des particuliers de nouveau en hausse

Et pourtant l’année 2011 semble être bien entamée d’après le CCFA pour la France. Avec 1 225 084 véhicules immatriculés chez les particuliers en France les six premiers mois de l’année 2011, le marché est de nouveau à la hausse de 1% par rapport à la même période l’année précédente.

Les marques françaises semblent pourtant marquer le pas, avec un recul de 2,3% contre une hausse de 5,2% pour les marques étrangères sur le territoire national. Les consommateurs seraient donc davantage portés sur les marques importés que les leaders français de l’automobile

Une situation morose en Europe liée aux difficultés économiques

C’est lorsque l’on observe le marché à l’échelle Européenne que l’on se rend compte à quel point le marché français a plutôt bonne mine malgré sa faible croissance et le fort recul de 2010. En effet, l’Europe à 27 (l’Union Européenne) voit le nombre de nouvelles immatriculations pour les véhicules vendus au particuliers baisser de 2,1% sur les six premiers mois de l’année 2011 par rapport à l’année précédente.

Il semble que la moyenne des nouvelles immatriculations en Europe soit tirée à la baisse par les pays qui rencontrent de fortes difficultés économiques telles que la Grèce (-43,9%!!), le Portugal (-20,3%), l’Espagne (-26,8%), l’Italie (-13,1%) ou encore la Roumanie (-13,3%). En effet, l’Europe à 10 marque non pas un recul mais une légère croissance de 1,5% tirée à la hausse notamment par l’Allemagne (+10,5%).

En conclusion ?

Les données le montrent bien, la situation économique en Europe semble impacter directement sur la consommation automobile des particuliers. Les pays les plus embourbés dans la crise des dettes souveraines sont ceux qui marquent le plus grand recul. Néanmoins l’année 2011 n’est pas encore finie. L’annonce de différents plans d’austérité dans de nombreux pays d’Europe peut avoir un impact significatif sur l’évolution des ventes automobiles. Les consommateurs seront donc davantage sensibles aux offres proposées par les constructeurs.

La voiture Cruze de Chevrolet semble bien partie pour être le fer de lance de la marque phare du groupe General Motors, après avoir été désignée « Voiture de l’année » par  l’Association des Journalistes Automobiles du Canada. Le groupe automobile a par ailleurs décroché le titre de leader mondial au premier semestre 2011 en passant en tête des ventes automobiles

A savoir aussi :

Bien choisir son attelage.

Où faire faire sa plaque d’immatriculation ?

Acheter une voiture d’occasion : quels points à vérifier ?

Quelle solution pour acheter une Volkswagen neuve pas chère ?

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *