Conti Safety Days : Romain dompte la Caterham

Conti Safety Days : Romain dompte la Caterham

Une nouvelle fois, Continental ouvre ses portes aux blogueurs à travers les Conti Safety Days. Quelles différences par rapport aux années passées ? Les voitures, les pneus et… notre présence lors de cette journée du 24 septembre 2011.

Conti Safety Days -Romain dompte la Caterham - 1

A 6h15, départ pour le circuit de la Ferté-Gaucher (77) de la place de la Bastille (75) pour piloter la légende automobile venue de Grande-Bretagne chaussée de pneus Continental : Caterham.

Conti Safety Days -Romain dompte la Caterham - 2

La version Caterham qui nous était proposée était allégée d’une cinquantaine de kilos entre le remplacement des gros sièges et des équipements de ceintures ainsi que la suppression du système de ventilation pour finalement peser 440Kg (à titre de comparaison, une Lotus Elise ou une Smart pèsent 2 fois plus), 175cv, équipée de suspensions fermes ce qui rend la voiture plus stable (puisque la diminution de la course du vérin/ressort réduit le transfert de charge), pneus de 17’’ (usés uniformément), freins non ventilés peu efficaces fixes à l’avant et flottant à l’arrière… mais homologuée pour la route.

Conti Safety Days -Romain dompte la Caterham - 3

A l’arrivée, les voitures nous défiaient du regard sous un soleil levant à couper le souffle !

Conti Safety Days -Romain dompte la Caterham - 6

Première question logique qui nous vient alors à l’esprit : pourquoi des Caterham ? a priori, mauvais choix de Continental qui ne met pas en valeur l’automobile… A priori seulement puisque que si on creuse le raisonnement, cette voiture historique qui ne possède aucun équipement d’assistance électronique n’a qu’une seule chose sur laquelle on peut compter pour assurer la sécurité de l’équipage : le pneu, de quoi livrer les réelles performances du produit de la marque au cheval.

Un peu d’histoire
Fondée le 8 octobre 1871 à Hanovre, Continental a su se diversifier en équipant des automobiles, des avions, des TGV, et même des chaussures de sport ! pour devenir un des cinq équipementiers mondiaux en 2007 : N°1 européen sur première monte et pneus industrie
Lors de cette journée, c’est le Conti Sport contact 5 que nous mettons à l’épreuve, pneu conçu pour berlines optimisé pour la vitesse, le freinage et la maniabilité, trois paramètres de la sécurité routière inhérents au véhicule.
Techniquement, lorsque le véhicule roule, le pneu est conçu de telle façon que l’énergie qui y est emmagasinée est dissipée à l’extérieur ce qui a pour conséquence d’éliminer toute vibration des roues et donc tout échauffement, ce qui permet également de prendre en compte la dimension écologique avec la réduction d’émission de CO2. Les chaines de polymères extensibles et le mélange de gomme Black Chili constituant le pneu intelligent s’adaptent à la vitesse pour une accroche au sol et un freinage optimisés : au freinage, le matériau se rétracte (pour plus d’adhérence) et à l’accélération, le matériau se détend (pour plus de fluidité, d’économie et moins de bruit).
En bref, cette technologie est séduisante puisqu’elle allie sécurité, économie et confort.

Après la théorie, logiquement vient la pratique
A la suite d’un briefing sur le comportement du véhicule et les techniques de pilotages dont nous connaissons bien la théorie, nous avons tout d’abord testé le comportement de la voiture équipé des pneus Continental en virages sur quelques tours d’une partie très technique du circuit (partie bleue sur le plan).
La sensation et l’émotion sont au rendez-vous : outre le plaisir de la mécanique et du son associé, l’accroche est impeccable, très respectueuse de la trajectoire. Ce test est un réel succès pour Continental qui a développé un produit tout public au top de la performance en tous points. La marque a su démontrer à notre communauté qu’il était possible d’allier technologie de pointe et vieilles voitures sans se désintéresser de la sécurité.

Conti Safety Days -Romain dompte la Caterham - 7

Après cette séance de prise en main du véhicule, nous avons fait quelques tests de freinage et de réactivité (partie rouge sur le plan). La encore, le résultat est probant puisqu’une distance d’arrêt de 5 mètres suffit à 80 Km/h après le début du freinage. Puis un petit test entre les cônes pour vérifier le comportement du véhicule et tester le pneu. Aucune vibration, une adhérence excellente. Pris de confiance, on se permet d’accélérer toujours plus sur la pédale de droite. Enfin, un test de réactivité pour prendre une direction indiquée par un panneau électronique. Pour moi le test à échouer : vitesse d’entrée trop rapide. C’est vrai qu’à 92Km/h, on n’a que peu de chance en réalité d’esquiver un obstacle inopiné ! Cependant, la Conti’car est restée fidèle à elle-même.
Conti Safety Days -Romain dompte la Caterham - 9

Après le repas, quelques tours de circuit pour le plaisir où les quelques néophytes imprudents se sont vus gentiment dégager en dehors de la piste par cette voiture exigeante… il ne faut pas oublier qu’une conduite prudente reste un facteur important pour la sécurité !

Bonus

Après avoir prononcé le meilleur pronostic du match de rugby Nouvelle-Zélande / France, une paire de chaussures de trail Adidas Supernova Riot 3 Continental m’a été offerte. Pour les amateurs de course à pied comme moi, rendez-vous dans quelques semaines pour un retour de terrain sur cet équipement sportif prometteur doté de la technologie Continental sur la semelle.

Conti Safety Days -Romain dompte la Caterham - 10

Retrouvez la galerie photos de la journée :

Hugo ROBERT

A savoir aussi :

Nous avons remonté le temps des voitures au Musée 1900 !

Nous avons remonté le temps des voitures au Musée 1900 !

Mise au point 2016, où en est l’équipe ?

Mise au point 2016, où en est l’équipe ?

Second opus de notre virée en terre Portugaise : l’Audi Q3 !

Second opus de notre virée en terre Portugaise : l’Audi Q3 !

Seb se laisse séduire par une Audi A1 Sportback

Seb se laisse séduire par une Audi A1 Sportback

3 Comments

  1. Ping : Darin Elerick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *