Vol de voiture : un constat alarmant !

Vol de voiture : un constat alarmant !

L’an passé en France, plus de 170 000 voitures furent dérobées à leur propriétaire. Ce chiffre ne devrait pas diminuer en 2012 mais les méthodes depuis ont bien changé.

Vol de voiture - un constat alarmant

Guillaume avait fait un état des lieux des voitures les plus courtisées lors d’un vol. Les marques les plus convoitées par les voleurs restent BMW, Mercedes, Audi et Peugeot et la moitié des vols se produisent en Ile-de-France (46%).

Le simple vol de voiture consistant à démarrer la voiture sans les clés (un peu comme dans les films) n’est plus répertorié depuis des années. Cela est du à l’implantation de l’électronique dans la majorité des véhicules produits.

Il a laissé place à deux autres formes plus violentes de vol : le car-jacking et le home-jacking. Le premier consiste à agresser le conducteur au volant de son véhicule et à s’emparer des clés et donc de la voiture. Le second relève plus du cambriolage d’une maison. Les voleurs s’introduisent dans la maison par le garage ou par une fenêtre pour obtenir les clés du véhicule souhaité.

Heureusement, ces méthodes sont en déclin depuis quelques temps en raison de la violence et du risque qu’elles présentent, notamment le car-jacking. Les fabricants de porte de garage et de fenêtres ont su développer des produits pouvant résister à l’intrusion de malfaiteur.

Prenons l’exemple d’Hörmann qui a développé un système d’anti-relevage sur ces portes de garage (http://www.hormann.fr/portes-de-garage/). Lorsque la porte se ferme, la sécurité s’enclenche automatiquement dans la butée du rail de guidage. De ce fait, le malfaiteur n’a aucune chance de pouvoir soulever la porte. Il ne tentera pas de forcer sur la porte s’il souhaite rester discret.

Une troisième forme de vol a vu le jour avec les nouvelles technologies et ne cesse de prendre de l’ampleur. Cette dernière s’apparente à du piratage informatique en utilisant les moyens de piratage électronique pour récupérer les codes systèmes de démarrage (calculateurs et clés) via les serveurs informatiques des constructeurs automobiles.

Les parades pour éviter ce genre de méthode n’ont pas tardé à voir le jour : système de géolocalisation par GPS, arrêt du véhicule à distance. Le voleur peut toujours chercher la puce de localisation. Elle n’est pas dévoilée au propriétaire et vu sa taille, il faudrait des jours pour la retrouver et la retirer du véhicule. Le constructeur Traqueur propose ce système et les clients possédant un Smartphone savent, par l’intermédiaire d’une application, instantanément par SMS/e-mail si son véhicule est en train d’être soulevé ou déplacé.

Les fabricants et les forces de l’ordre redoublent d’efforts pour parer ces attaques mais les voleurs ne manquent pas d’imagination pour arriver à leurs fins.

Dernier conseil avant de conclure cet article : restez vigilant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :