Formule E 2014 : Ready to go

Formule E 2014 : Ready to go

Nous ne sommes pas un dimanche de Grand Prix et Jérôme ne vous fera pas son résumé habituel, mais nous allons tout de même parler de Formule 1. Plus précisément, du futur championnat lancé par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) et de son président, Jean Todt, autour de monoplaces équipées de moteur électrique, les Formules E.

formule e

Ce championnat, 100% écolo, tend à sensibiliser les constructeurs sur le développement de moteur et d’industrie utilisant les énergies vertes. Le concept de ce championnat sera de passer de ville en ville, où les courses se dérouleront sur une seule journée. A contrario de la F1 traditionnelle, les courses ne se feront plus sur circuit, mais à l’intérieur des villes elles-mêmes.

D’ailleurs on connait déjà le nom de 8 villes sur 10, dans lesquelles se tiendront le championnat : Pékin, Londres ou encore Los Angeles, etc. Les courses quant à elles, dureront une heure avec deux arrêts aux stands, afin que les pilotes puissent changer de voiture.

formule e

Concernant les écuries, la FIA espère réunir une grille de 10 équipes comprenant 20 pilotes pour le départ, prévu en 2014. Pour l’instant, on compte l’écurie britannique Drayson et la team China Racing de Pékin. Chaque équipe devra respecter les règles techniques établies par la FIA dont l’usage de batterie à Lithium-Ion hautes performances, avec des vitesses de 220 km/h pour une autonomie de 25 minutes, ainsi que l’ajout de turbocompresseurs afin de réduire les émissions initialement diffusées par une voiture F1 qui tourne, elle, à l’essence.

formule e

Pour le championnat 2014, la FIA proposera 42 voitures via Spark Racing Technology (SRT), dans le but de rendre des voitures rapidement opérationnelles avec la technologie demandée. Pour rappel, SRT a acquis en 2012 la technologie de la la voiture française Formulec et se basera sur cette dernière pour donner les Formules E.

formule e

On aura donc 4 voitures disponibles pour chacune des 10 équipes qui compteront deux pilotes par team. Mais rien n’empêche les équipes de construire et de développer leur propre modèle, à condition de respecter les normes de la FIA. D’ailleurs, McLaren Electronic Systems et la société italienne Dallara prévoient la construction de leur propre modèle.

Quoi qu’il en soit, ce nouveau championnat sera fort intéressant à suivre, entre la difficulté de conduire en milieu urbain et les stratégies à adopter avec les moteurs électriques. Rendez-vous en 2014 pour les premières courses officielles.

http://www.youtube.com/watch?v=aDmagYyotNU&feature=player_embedded

Source : FIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :