Total : vers la fin de la grève?

La CGT suspend le mouvement engagé il y a 7 jours. En effet, sous la pression du gouvernement, la direction a pris des engagements.

Après une semaine de grève dans les six raffineries Total en France, la CGT, majoritaire chez le groupe pétrolier, a appelé mardi en début de soirée à suspendre le mouvement. Ce qui n’est pas le cas de SUD.

Si la journée d’hier a été décisive, c’est aussi que la pression politique a été maximale. Mardi matin, à peine rentré de New York, Christophe de Margerie, le directeur général de la compagnie pétrolière, a été reçu à l’Élysée, comme son président, Thierry Desmarest, la veille. Le message de Nicolas Sarkozy a été clair : Total doit s’engager à ne toucher à aucune de ses capacités de raffinage en France au cours des années à venir.

S’agissant du site de Dunkerque proprement dit, Total s’est déjà engagé à ne procéder à aucun licenciement. De même, il participera au maintien d’une activité industrielle dans la zone : un projet de construction d’un terminal méthanier aux côtés d’EDF est à l’étude.

Source : Le Figaro

A savoir aussi :

Dieselgate : en route pour l’un des plus grands procès du siècle

3 solutions pour occuper les enfants en voiture et sans écran

845000€ POUR L’UNE DES PLUS AUTHENTIQUES LAMBORGHINI MIURA P400S

Infographie: la répartition des finances auto des jeunes conducteurs

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *