GRID 2 : les impressions de la rédac’

GRID 2 : les impressions de la rédac’

2 mois après sa sortie, nous revenons avec nos impressions sur GRID 2, la suite de Race Driver GRID. Nous avons tardé à partager notre avis en raison d’une grande déception de la part de Seb et de moi-même. Nous vous expliquerons le pourquoi du comment au fil de l’article. En fait, le jeu est resté dans sa boite pendant plus d’un mois. Et finalement aujourd’hui, on vous fait partager nos impressions.

GRID, premier du nom, est un jeu de course orienté arcade édité par Codemasters. Proposant un large choix de modes de jeux, GRID 1 nous avait séduit et plus particulièrement le mode Drift sur le circuit d’Okutama. Seb peut vous le confirmer, nous avons explosé le compteur d’heures sur un seul circuit et avec une seule voiture … On pouvait reprocher à ce Race Driver GRID l’absence de mode multijoueurs.

Nous attendions avec impatience une suite à ce GRID. Notre vœu fut exaucé le 1er juin 2013 avec GRID 2. Le nom de Race Driver a tout simplement disparu, ce n’est qu’un détail, passons.

Le jour de la sortie de GRID 2, on s’est empressé d’acheter le jeu sur Xbox 360. Insertion de la galette dans le lecteur DVD de la Xbox 360, on allait enfin pouvoir profiter de ce second opus.

Immersion réussie

L’initiation à GRID 2 se passe en douceur, la différence de la qualité graphique entre les deux épisodes saute immédiatement aux yeux. GRID 2 est beau, propre et animé.

Outre l’aspect graphique, GRID 2 a conservé ses multiples modes de jeu et on note la présence d’un mode de jeu en écran partagé.

Comme modes de jeu, nous avons le mode carrière et le mode épreuve simple avec la course, la course contre la montre, le drift, le touge, le face à face, le passage de checkpoints et enfin l’overtake (mode dépassement de voitures).

Le mode Carrière est tout à fait honorable, il permet de débloquer des voitures en obtenant des fans et des sous comme dans le précédent volet.

La liste des véhicules jouables est assez longue. De plus, les voitures dans GRID 2 sont réparties en 5 catégories. Je vous invite à consulter la liste complète sur le site de millénium.org.

Beau et propre mais GRID 2 est différent du premier

Après avoir joué plusieurs heures à GRID 2 aussi bien en solo qu’à 2 en local, nous émettons trois principaux reproches à ce jeu.

  • On s’attaque au premier reproche. Lors de l’achat de GRID 2, nous avons eu droit à un pack de voitures à télécharger gratuitement (Alfa Roméo Giulietta, McLaren MP4-12C et Honda NSX).

Ce n’est peut être que mon avis perso mais pourquoi proposer un jeu avec une seule voiture au départ et laisser l’utilisateur télécharger les autres modèles du jeu ? Autant livrer un jeu complet … Passage obligatoire par la connexion de la console à Internet, surtout que ma box est à l’opposé de ma Xbox.

  • Second reproche : le mode Drift dans GRID 2 a perdu de son intérêt. Il n’est plus question de faire plusieurs tours de circuit à enchainer les virages à coup de multiplicateur. Dans GRID 2, vous enchainerez 3-4 virages seulement dans une portion de route ou de circuit. Rien de bien sensationnel, le score d’un milliard de points comme dans le premier GRID n’est pas du tout envisageable.

Découvrez la vidéo d’un fou de GRID :

http://www.youtube.com/watch?v=w4WlcPvr5ug

  • Dernier reproche : avant de passer au mode multi-joueurs, nous vous conseillons de bien avancer dans la partie solo puisque sinon vous ne pourrez utiliser qu’une seule voiture, la Ford Mustang Mach 1 portant le surnom de « savonnette à 4 roues ». Dans ce cas, vous retournerez vite dans le mode Carrière à vous faire tourner la manette avec votre pote.

GRID 2 reste divertissant

Toutefois, GRID 2 reste un bon jeu de course typé arcade. Il reste un bon divertissement par sa prise en main immédiate et son rendu graphique.

GRID 2 plaira autant aux amateurs d’automobiles qu’aux non-initiés souhaitant passer un bon moment.

Seb n’a pas été convaincu par ce jeu signé Codemasters, il est resté à s’entrainer au mode DRIFT de Race Driver GRID.

De mon côté, le mode Carrière m’a plus convaincu que Race Driver GRID. Je le trouve plus intéressant et moins répétitif que dans le premier opus. Si j’ai envie de me jeter dans les virages et faire fumer les pneus, je retournerai à Race Driver GRID.

Depuis sa sortie, GRID 2 a du baisser en magasin sauf si vous souhaitez acquérir la version à 146 000 euros.

Maintenant, c’est à vous de nous donner vos impressions sur ce second numéro de la licence GRID.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :