Le tuning : histoire d’amour entre l’homme et sa voiture

Le tuning : histoire d’amour entre l’homme et sa voiture

Impossible, aujourd’hui, de regrouper sous ce seul mot « tuning » toute la variété et la diversité du monde de la customisation automobile. C’est devenu une véritable industrie qui génère en France un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros et emploie plus de 30.000 personnes. Que ce soit dans le luxe extrême, dans l’inventivité mécanique la plus folle ou dans l’extravagance la plus débridée – cette activité connait un véritable boom, en Europe et dans le monde entier.

Beaucoup ont le cliché de ces hommes au culte de la virilité, qui se retrouvent le week-end sur de vastes parkings afin de comparer le largueur de leurs jantes ou la puissance de leur sound-system embarqué. Voilà, l’image, le cliché que la plupart des français gardent du tuning. Certes, ce cliché est partiellement vérifiable mais il ne s’agit pas que de cela. Un premier fait très simple permet d’en juger : aujourd’hui, un fan de tuning sur cinq est une femme.

En outre, le tuning a aussi ses rendez-vous incontournables, comme par exemple le fameux Paris Tuning Show ou encore comme l’incroyable SEMA Show de Las Vegas, le plus grand salon tuning au monde.

Une VW Polo tunée ! © Kecko | Flickr

Astuces pour le tuning de base

Bien que considéré par beaucoup comme une discipline simple, le tuning de sa voiture est souvent – malheureusement – réalisé en amateur sans aucune analyse préalable du style de la voiture et avec un excès de fioritures inutiles, pouvant rapidement donner un look « beauf » (ou « jacky ») au véhicule, ce qui n’est pas l’effet recherché.

Tout d’abord, le premier conseil qu’il serait nécessaire de donner est d’étudier les différents styles originels de tuning automobile : donk style, pro-touring, hot-rod, lowriding mais aussi le DUB. Ces différents styles permettent de se détacher de l’image traditionnelle, celle du tuning excessif sans goût ni classe, qui est malheureusement encore trop fréquent dans nos contrées.

Par ailleurs, il est important de connaître la multitude d’éléments pouvant être modifiés sur le véhicule. En théorie, tout est modifiable dans les limites du respect de la loi bien entendu.

Voici quelques exemples des modifications possibles si vous décidez de tuner votre voiture : amélioration du système de freinage, ajout de jantes alu d’une taille supérieure à celle d’origine (veillez à choisir les pneus adaptés), changement de sortie d’échappement, changement des sièges, changement de peinture, changement de système audio embarqué, modifications moteur, kits carrosserie, etc…

Le conseil à donner aux apprentis « tuneurs » est donc de bien étudier le look d’origine de leur voiture et d’analyser leurs priorités.

Dans la préparation automobile, on distingue principalement 2 types de modifications à effectuer sur votre 4 roues :

Modifications esthétiques

Votre voiture se prête-t-elle à des modifications importantes en terme d’esthétique ? Quels éventuels ajouts/modifications pourraient être réalisés en fonction de la forme, des courbes de la voiture ? Il vaut mieux en effet rester dans la sobriété plutôt que tenter des modifications fantaisistes qui ne correspondent pas au design original de votre voiture.

Assurez-vous également de ne commencer ces modifications que lorsque vous avez un budget suffisant pour être certain de tout couvrir : il n’y a rien de pire qu’un tuning « esthétique » aux finitions ratées ou non terminées.

Modification performances 

Quelles sont les performances que vous souhaitez améliorer en priorité ? Quelle est la législation concernant ces-dites modifications ? En effet, si vous prévoyez d’utiliser cette voiture comme véhicule de tourisme pour aller au travail ou pour vous balader le week-end, tôt ou tard vous n’échapperez pas à un contrôle du niveau de bruit. Donc assurez-vous d’être en règle.

A l’heure des quotas et objectifs de résultats dans la Police, une voiture tunée est l’opportunité rêvée pour placer une – ou plusieurs – petites (grosses?) amendes.

Découvrez les deux dernières préparations présentées sur le blog : la Polo R WRC revue par B&B et la Fiesta ST de Loder1899.

Crédit photo : © USAG Livorno PAO| Flickr & © Kecko | Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Specialist-Auto.fr utilisera les informations que vous fournissez dans ce formulaire pour vous contacter et fournir des mises à jour et des informations.
%d blogueurs aiment cette page :