L’équipement connecté sous les projecteurs au CES de Las Vegas

L’équipement connecté sous les projecteurs au CES de Las Vegas

Comme chaque année, le Consumer Electronics Show – plus connu sous le nom de CES pour les initiés – s’est tenu dans la ville de Las Vegas au Nevada du 7 au 10 janvier dernier.

Une fois n’est pas coutume, cette édition a été l’occasion pour les participants, en plus des dernières innovations en matière de téléphonie mobile ou de conférences, de se pencher sur les évolutions en matière d’équipement automobile.

L’automobile de plus en plus connectée

Dans une industrie plutôt conservatrice (ce ne sont pas les timides progrès en matière de connectivité initiés aux États-Unis avec le démarrage ou blocage à distance et quelques écrans TV dans les appuie-têtes qui nous feront oublier le retard au niveau des usages techniques pris en Europe, qui n’a pas connu de saut technologique depuis la possibilité de brancher son lecteur MP3 sur son lecteur CD), les amateurs de belles voitures ont pu assister à la présentation – par exemple sur le stand Audi – des toutes dernières prouesses technologiques et électroniques de la marque aux anneaux.

Elles sont sensées amorcer, sur le marché européen, un sursaut d’innovation. Bien entendu, l’innovation commence par le luxe, mais on ne se doute pas qu’elle descendra rapidement en gamme. Il est certain qu’elle se démocratisera !

Nous passons rapidement sur la discrète mais néanmoins fort utile Phone Box, qui n’est autre qu’un accoudoir avec lequel il vous sera possible de charger votre smartphone par induction (sans son câble d’alimentation). Une première et bonne idée quand on sait que le smartphone va probablement devenir l’outil privilégié lorsqu’il faudra se “connecter” à sa voiture, sans compter son utilisation grandissante en tant que GPS par exemple.

L’éclairage LED au laser chez Audi

Le constructeur d’Ingolstadt a profité de l’évènement pour présenter ses nouveaux phares LaserLight, qui comme son nom l’indique, délaisse l’éclairage LED pour un éclairage… au laser. Cette technologie, qui équipera tout d’abord la Quattro LaserLight Concept, permet de multiplier par trois l’intensité lumineuse par rapport à des phares normaux et d’atteindre une portée de 500 m.

Les phares LED au laser de chez Audi permettent d’éclairer jusqu’à plus de 500 mètres, une vraie prouesse technologique

Conçus pour faire office de feux de route, nous auront tous la possibilité de les voir pour la première fois en action sur la nouvelle Audi R18 e-tron Quattro LMP1, qui sera sur la ligne de départ du Championnat du Monde d’Endurance et des 24 Heures du Mans. On notera aussi les progrès fait dans l’affichage LED, mais du côté de l’habitacle, avec des systèmes lumineux intégrés dans les bois et plastiques afin d’avertir les passagers lorsque l’un des capteurs de la voiture perçoit une anomalie, comme un obstacle sur la route ou une portière mal fermée.

Découvrez l’Audi Quattro LaserLight en vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=29ap–DcRNI

Le Smart Display, une tablette Android toujours chez Audi

Enfin, grand pas en avant en matière de connectivité, Audi nous a présenté son Smart Display (option haut de gamme) qui se révèle être une tablette Android connectée à votre voiture. Elle permettra – principalement réservée aux passagers – de se synchroniser en direct avec le tableau de bord, et donc de suivre les nombreuses données collectées en temps réel par le véhicule, en plus de fournir tous les services disponibles sur une tablette Android normale.

La tablette Android de chez Audi : le Smart Dispaly

Le futur : l’Internet automobile

Malgré l’actuelle avalanche de news autour de la voiture connectée, on reste encore dubitatif au sujet des ruptures technologiques sur le marché automobile. La voiture électrique s’est comme qui dirait  “perdue en route”, et il est malheureux de constater que le foyer d’innovation réside actuellement dans le divertissement et non plus dans la performance énergétique. Cependant, la multiplication des capteurs – faisant de la voiture de la prochaine décennie un véritable objet connecté – permettra sans aucun doute de récolter d’avantage de données quant au style de conduite et à la consommation du véhicule, ainsi que d’améliorer la sécurité des passagers (détection des piétons et cyclistes, “discussion” entre voitures, contrôle de l’état de santé des passagers).

On constate donc qu’il demeure dans ces dernières innovations en matière d’équipement automobile, un formidable potentiel relatif aux services connectés autour de la voiture. On espère que l’arrivée progressive de la 4G sur le territoire permettra de développer de nouvelles applications spécialement adaptées à l’usage en voiture.

On ne se doute pas que des entreprises ayant déjà amené une rupture sur le marché, telles que le pure player Tirendo, sauront sauter sur l’occasion afin de développer de nouveaux services. Comme par exemple, développer une application permettant de mesurer l’usure et l’adhérence des pneus afin d’en repasser commande automatiquement lorsque le besoin s’en fait sentir.

En somme : après l’Internet mobile, place à l’Internet automobile !

Crédit photos : Cesweb / Themotorreport.com / Audi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :