Citroën C4 Cactus : les premières impressions d’Arnaud

Citroën C4 Cactus : les premières impressions d’Arnaud

Jeudi 22 mai, nous étions convoqués à une présentation aux professionnels du futur Citroën C4 Cactus, véhicule qui sera définitivement lancé le mois prochain (toutefois, il se murmure un possible retard d’un mois).

A la découverte du Citroën C4 Cactus

Hormis quelques photos vues sur Internet, je ne savais donc pas grand chose au sujet de ce C4 Cactus. Lors de la découverte de ce modèle, j’ai été plutôt agréablement surpris par son esthétique extérieur. En effet, il n’est pas très haut ni trop compact comme je l’avais imaginé en photos. Le véhicule est plus court qu’une simple C4 et un poil plus long qu’un C3 Picasso.

Extérieurement, le véhicule « sort du lot » puisqu’il n’est pas un véritable SUV, ni une berline, c’est un entre-deux ! Le C4 Cactus dispose d’un toit panoramique à haute résistance de chaleur réduisant les UV de 99,9%. Ce système est réussi puisque la chaleur y est beaucoup moins intense que dans un véhicule à toit panoramique simple !

Focus sur les AirBumps

Les AirBumps, en blanc, permettent au Citroën C4 Cactus de résister aux tracas de la vie courant

Les AirBumps, en blanc, permettent au Citroën C4 Cactus de résister aux tracas de la vie courant

Le Cactus dispose d’une nouveauté : les AirBumps. Ces plastiques remplis d’air recouvrant une grande partie de la carrosserie, servent à protéger le véhicule des accrocs du quotidiens – comme une ouverture de porte brusque qui vient taper contre un mur, un caddie de course qui vient tamponner la carrosserie.Grâce à ce système, les AirBumps viennent « absorber » ces coups. Du moins c’est que nous promet Citroën sur le papier, nous n’avons pas pu réellement tester ce système. Mais je doute de son efficacité, nous verrons bien ce que ça donne dans la vie courante d’ici quelques mois.

En réalité, ces systèmes ont à l’air plutôt sensibles aux griffes d’après mes premiers coups d’œil. Petite parenthèse, nous avons appris qu’il est possible de remplacer ses AirBumps. Cette opération est facturée 400 euros HT pour les portes et il faut compter une main d’œuvre de 20 minutes pour la dépose-repose de ceux-ci. Avantage : moins onéreux qu’une peinture de la porte !

L’intérieur du C4 Cactus se montre à nous

Découverte de la planche de bord du nouveau Citroën C4 Cactus

Découverte de la planche de bord du nouveau Citroën C4 Cactus

Passons à l’intérieur, qui lui est assez futuriste : le volant est quant à lui repris des anciens modèles avec un subtil restylage. L’ordinateur de bord assez simpliste et n’est que partiellement visible lorsque l’on adapte le volant pour une grande personne (désagrément connu sur les 208). La tablette tactile, quant à elle, est reprise du C4 Picasso mais s’avère être plus « lente » en terme de réactivité. Une nouveauté est à noter à bord de ce C4 Cactus : l’incrustation d’un bouton raccourci pour l’utilisation du ParkAssist (assistance, semi-automatique, aux manœuvres de stationnement).
La planche de bord a été totalement revue puisque l’airbag passager a été déplacé sur le « toit » et lorsqu’il se déploie, il forme une virgule (cocorico – c’est une première mondiale pour ce système), la boîte a gant a donc été modifiée pour une ouverture sur le haut, plus besoin de se tortiller pour accéder à son contenu. Grâce à cette nouvelle planche de bord, l’intérieur du C4 Cactus est bien épuré, peut être trop justement.
Les poignées intérieures de fermeture de portes sont des sangles. Quant aux poignées de maintient disponibles habituellement au plafonnier, elles sont au répertoire absent aussi bien a l’avant qu’à l’arrière !

Une fois installés à bord, nous sommes plutôt assis confortablement, ce ne sont pas des sièges type baquet mais on y est quand même bien installé. Le seul hic est que je les trouve dessiné trop grossièrement, trop « carré » et l’appui-tête non centré par rapport aux sièges (!?).
Au premier coup d’œil, nous voyons directement que l’espace arrière y est bien visible. Une grande personne peut s’y installer de façon convenable, en conservant de l’espace entre ses genoux et le siège avant. Seul petit hic à noter : l’espace au niveau du toit qui quand à lui est plutôt réduit. Nous remarquons également que les vitres arrière sont à entre-bâillement/de type custode (système identique présent sur les C1 et Berlingo par exemple) mais permet de réduire le poids de la caisse de près de 11 kg.
La plage arrière est reprise du fameux Nissan Qashqai, le coffre est quand à lui est assez spacieux pour un véhicule de cette gamme. Niveau coloris, le véhicule se défend plutôt bien avec une compositions de couleurs de 21 gammes différentes (AirBumps, carrosserie, jantes, barres de toit).

Essais de plusieurs modèles de Citroën C4 Cactus

Les moteurs disponibles sont en VTi 68/82 cv et en HDI 75/90/100 chevaux. Les moteurs ne sont pas spécialement performants mais lorsque l’on apprend que le poids du véhicule ne dépasse pas la tonne, les moteurs ne sont pas forcément trop faibles.

Les moteurs essence VTi sont, quand à eux, plutôt faibles à mon goût mais ce n’est que mon avis ! Seul le bloc HDI 100 disposera de la nouvelle technologie ADBlue, ce modèle ne proposera qu’une galette en guise de roue de secours. Cela permet de pouvoir positionner le réservoir au niveau de cette galette.

Niveau confort, mon ressenti sur ces C4 Cactus s’avère être positif tant au niveau des suspensions que de l’assise.

Niveau tarification, le C4 Cactus offre un prix de départ de 13 900 euros qui monte vite en flèche jusqu’à 23 000 euros pour les véhicules présentés ce jour.

N.B : ces véhicules sont des véhicules de lancement, certaines améliorations peuvent subvenir avant leur lancement définitif !

Galerie photos du Citroën C4 Cactus

Quelques mots sur Arnaud

A propos d’Arnaud : 23 ans, préparateur véhicule chez Citroën (Nord-59) et passionné de photographie. Rejoignez moi sur Facebook via ma page officielle.

2 commentaires

  • Bonjour,
    Je suis globalement satisfait de mon Cactus SHINE PURETECH 2015 ( à part un échange moteur à 5000 km! et des économies de « bout de chandelle » – absence de miroir de courtoisie passager !!) GPS sous développé
    Je considère que le toit de verre conçu sans rideau occultant intérieur ne répond pas du tout aux caractéristiques que je considère comme mensongères les caractéristiques ampoulées portées sur la brochure officielle de CITROEN. Le garage CITROEN à Agde n’est pas concerné et a effectué un travail remarquable lors de l’échange du moteur après 5 mois d’usage ( véhicule livré effectivement en février 2016). Par contre le service clientèle à qui j’ai envoyé toutes mesures de T° inacceptables (verre brulant au toucher) , fait la sourde oreille malgré mails, documents et LR av AR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :