Sécurité routière : juillet, accidentalité routière en baisse

L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) a publié, durant le week-end, les chiffres de l’accidentalité routière pour le mois de juillet. Les chiffres sont plutôt bons, des vie sont ainsi épargnées. Découvrez ces chiffres immédiatement dans le paragraphe suivant !

L’accidentalité routière en baisse en juillet

Au cours du mois dernier, les chiffres de la sécurité routière affichent une baisse de 11,6% de la mortalité routière. On recense 304 personnes ayant perdu la vie contre 344 à la même période l’an passé. Ce chiffre est à retenir puisque c’est le chiffre le plus bas jamais enregistré pour un mois de juillet depuis 1954.

Les autres indicateurs d’accidentalité sont dans la continuité de ce premier dévoilé : -15,6% pour le nombre d’accidents corporels comme pour celui des personnes blessées, et -18,6% pour le nombre de personnes hospitalisées plus de 24 heures après l’accident.

Les motocyclistes sont également heureux puisque ce sont 42 vies qui furent sauvées le mois dernier. Ils sont ainsi les premiers bénéficiaires de cette amélioration dans un contexte météorologique peu favorable.

En revanche, tout n’est pas au vert. L’ONISR enregistre une hausse de la mortalité pour les occupants de véhicule de tourisme (+6 personnes tuées) et pour les cyclistes (+12 personnes tuées).

Continuons à aller dans cette voie

Toutefois, si les données provisoires du mois de juillet 2014 sont encourageantes, le bilan des sept premiers mois de l’année invite à rester très fortement mobilisé. Les dramatiques accidents survenus sur la route en juillet (particulièrement dans l’Aube le 22 juillet et dans la Meuse le 25) incitent chacun d’entre nous à être vigilant et à respecter les conseils de prudence.

Comme à chaque bilan, nous vous invitons à prendre le volant reposé, non-alcoolisé, à faire une pause toutes les deux heures et en cas de fatigue, ne pas hésiter à passer le volant à un proche tout en respectant les limitations de vitesse.

Découvrez la campagne choc – Trop vite, trop tard – ainsi que les chiffres de mai 2014.

Source

A savoir aussi :

3 solutions pour occuper les enfants en voiture et sans écran

845000€ POUR L’UNE DES PLUS AUTHENTIQUES LAMBORGHINI MIURA P400S

Infographie: la répartition des finances auto des jeunes conducteurs

Sécurité routière : de nouvelles mesures depuis le 22 mai 2020.

3 Comments

  1. Effectivement, une baisse de la mortalité globale sur juillet mais il était temps ! après les hausses successives des mois précédents cela devenait alarmant !
    Malgré tout, la plus forte volumétrie de conducteurs, à savoir les automobilistes, restent encore à la traîne.
    Plus de détails sur l’ensemble des chiffres sécurité routière de juillet sur l’infographie de http://www.stagespointspermis.com/actualites/bilan-securite-routiere-juillet-2014?numnews=28

  2. Cette baisse est largement imputable au mauvais temps de cet été. La situation depuis le début de l’année est vraiment différente.
    Il faut pousser l’analyse plus loin et réfléchir à la conjoncture, l’environnement etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *