1 050 chevaux à bord de la FXX K

1 050 chevaux à bord de la FXX K

Avant une première mondiale à Abu Dhabi, le constructeur de Maranello lève le voile sur LaFerrari taillée pour la piste : la FXX K ! On ne parle plus de LaFerrari XX mais uniquement de FXX K délivrant 1 050 chevaux.

Ferrari continue à développer son programme de piste pour ses clients fortunés en présentant un nouveau véhicule. Successeur des FXX et 599X, la FXX K est exclusivement dédiée à la piste et par conséquence non homologuée pour la route.

En hommage à ses illustres avec une touche de nouveauté

Commençons les présentations avec l’origine du nom. Cette FXX K reprend le « F » de Ferrari suivi par le terme « XX » synonyme de sportivité sur piste pour la marque au cheval cabré et enfin le « K » pour KERS car elle est avant tout une hybride.

Combinaison idyllique : V12 + moteur KERS

On y arrive, les spécifications techniques sont là. L’italienne de piste embarque toujours le V12 6.3 l de la LaFerrari de série, ce gros douze cylindres délivrant 860 chevaux. Il est couplé au moteur électrique KERS qui délivre, cette fois, 190 chevaux pour porter la FXX K à une puissance finale de 1 050 chevaux. Niveau couple, il plafonne à 900 Nm contre 700 pour le modèle homlogué.

Ferrari n’a pas lésiné sur les moyens pour sortir autant de puissance et adapter cette dernière à la piste : nouveaux arbres à cames, soupapes avec poussoirs mécaniques (auparavant hydrauliques, nouveau circuit d’air, nouvel échappement laissant davantage exprimer le V12. On rajoute à cela 4 modes de conduites totalement repensés pour un usage sur circuit : Qualify (procure un maximum de performances sur une courte durée, Long Run (performances sur la distance), Manual Boost (synonyme de turbo) et enfin le dernier, Fast Charge (destiné à effectuer une charge rapide de la batterie).

540 kg d’appui !

Comme tout bon préparateur, Ferrari a valorisé l’aspect aérodynamique en retouchant l’extérieur. L’avant se dote d’un double déflecteur avec des ailettes latérales, elles permettent d’isoler le flux d’air du soubassement. L’arrière reçoit deux ailerons latéraux, un aileron central redimensionné qui reste mobile et un extracteur d’air également agrandi. Ces retouches aérodynamiques permettent une amélioration de 50% d’appuis à faible vitesse et de 30% à grandes vitesses, en somme 540 kg d’appui à une vitesse de 200 km/h.

Un appui de 540 kg à l'arrière de cette FXX K

Un appui de 540 kg à l’arrière de cette FXX K

Maintenant que Ferrari a dévoilé son monstre des piste, il n’en a pas pour autant précisé son prix (des rumeurs parlent de 3 millions de dollars), sa capacité de production (30 exemplaires semble-t-il) ni même une date de livraison prévue. En attendant de pouvoir en croiser une, découvrez cette FXX K en photos ci-dessous !

Galerie photos de la FXX K

Source : Ferrari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Specialist-Auto.fr utilisera les informations que vous fournissez dans ce formulaire pour vous contacter et fournir des mises à jour et des informations.
%d blogueurs aiment cette page :