Mortalité routière : février suit la tendance de janvier

Mortalité routière : février suit la tendance de janvier

Telle une tradition, l’ONISR nous partage les chiffres clés de la sécurité routière durant le mois de février. Entre réconfort et déception, le mois de février nous laisse mitiger !

Ça part mal pour le cas de février

L’annonce des chiffres de février de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) commence mal. D’entrée de jeu, le nombre de tués sur la route est en hausse. Sur la période de février, c’est avec une croissance de 6,7% . Onretrouve 240 personnes tuées en février 2015 contre 225 l’an passé sur le même mois.

Si l’on rapport ces mauvais chiffres sur les 12 derniers mois, la mortalité routière affiche une hausse de 5,1% si l’on compare sur la même étendue l’an passé. Les premiers touchés par ces chiffres sont les automobilistes, les cyclistes et sans oublier les piétons.

Mais ça s’améliore

Heureusement, on réconforte avec les autres indicateurs qui sont en baisse. Les accidents corporels s’avèrent être moins nombreux avec un recul de 9,4% soit 3 695 le mois dernier contre 4 079 au même mois en 2014. Cela nous fait 384 drames évités !

Les personnes blessées régressent dans la même tranche que les accidents corporels avec une baisse de 8,7% (4 631 en 2015 contre 5 074 en 2014, soit 443 blessés de moins). Enfin, les hôpitaux ont accueillis moins de blessés. Pour être précis, ce sont 28 personnes qui n’ont pas pris le chemin de l’hôpital sur février (-1,6%) : 1 685 personnes le mois précédent contre 1 713 il y a 12 mois.

Retrouvez en détails les chiffres de la sécurité routière sur le mois de janvier.

Source : ONISR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :