Une Peugeot 308 R HYbrid surprise de 500 chevaux

Une Peugeot 308 R HYbrid surprise de 500 chevaux

Le salon de Shanghai a à peine eu le temps d’ouvrir ses portes que Peugeot expose une surprenante 308 R HYbrid Concept. Que de bonnes choses à vous annoncer : 500 chevaux et …

La 308 R parait gentille à côté

Elle va faire mal cette 308 R HYbrid si elle parvient à être produite en série

Elle va faire mal cette 308 R HYbrid si elle parvient à être produite en série

On connaissait déjà la 308 R (croisée à Paris) mais là à Shanghai, Peugeot frappe un grand coup avec un nouveau concept : la 308 R HYbrid. On ne saurait pas où commencer tant cette lionne fait plaisir à voir, ce concept a tout pour plaire : design agressif, performances et une part d’écologie.

La joie de l’HYbrid

Les deux derniers points vont de pair puisque cette 308 R HYbrid vient délivrer près de 500 chevaux via une motorisation hybride. En effet, on retrouve le dynamique 1.6 l THP de 270 chevaux (aperçu sur la RCZ R et sur la 308 R entre autre) et deux moteurs électriques de 115 chevaux chacun, un par essieu avec une réparation de 60%/40%. On se retrouve donc avec la bagatelle de 500 chevaux et 730 Nm de couple sous le capot.

4 modes de conduite

Malheureusement (ou heureusement), cette puissance n’est accessible qu’à travers l’ultime mode de conduite « Hot Lap ». Les autres modes, au nombre de 3, offrent des puissances bien inférieures à celle mise en avant :

  • Le mode « Track » livre tout de même 400 chevaux et 530 Nm de couple, l’essieu avant est faiblement utilisé. La puissance est produite à partir du 1.6 l THP et avec le moteur électrique présent sur l’essieu arrière,
  • Ensuite, nous avons le mode « Road » qui configure cette 308 R HYbrid à 300 chevaux et 400 Nm de couple. Le moteur thermique est principalement sollicité, le moteur électrique sur l’essieu arrière vient aider en cas de fortes accélérations, le second moteur électrique est désactive,
  • Enfin, le mode « ZEV – comprenez Zero Emission » qui comme son l’indique éteint le 1.6 l THP. Le moteur arrière fait pratiquement tout le boulot sauf en cas d’accélérations où le moteur avant vient seconder.

Côté performances, on est pas mal : un 0 à 100 km/h abattu en 4 secondes tout pile, un 1 000 m en 22 secondes et une Vmax limitée à 250 km/h. Côté environnementale, on est aussi bien puisqu’elle ne rejette que 70 g de CO2/km.

Egalement impressionnante en dehors

Après tant d’émotions, on redescend en douceur avec un tour d’horizon de l’extérieur et de l’intérieur de ce concept sochalien.

Si la 308 R se pare d’une teinte bicolore rouge et noir, ce concept HYbrid joue moins dans le registre de la violence. Le bleu Peugeot Sport vient donc remplacer le rouge, le noir reste présent sur la partie arrière.

Ce changement de couleur n’est qu’un détail cosmétique tant le travail effectué sur la face avant est important. Plus précisément, on tombe nez-à-nez avec une 308 aux ailes élargies de 80 mm, un capot percé, un bouclier avant aéré au dessin nouveau, une calandre large et ouverte surplombant la signature « 308 R » et un regard (optiques équipes de clignotants à défilement) qui annonce son tempérament. De profil, on reste subjugué par des jantes de 19 pouces habillées de pneus en 235/35 et des disques de 380 mm à l’avant et 290 à l’arrière. Le noir reprend sa place dès le milieu de la porte arrière.

Cette face avant <3 ! Merci Peugeot !

Cette face avant

On termine avec davantage de sobriété à l’arrière avec un simple becquet qui vient parfaire le style de la française et un bouclier revu avec des extracteurs bénéficiant d’un design similaire aux entrées d’air avant. A bord, exit la banquette arrière ; nous avons droit à 2 sièges baquets (+2 à l’avant).

Maintenant que les présentations sont faites, on repart de plus belle avec notre galerie média (photos et vidéo) de cette furieuse Peugeot 308 R HYbrid Concept ci-dessous !

La Peugeot 308 R HYbrid Concept en photos

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :