Les grands constructeurs boudent ils le mondial de l’automobile de Paris 2018 ?

Les grands constructeurs boudent ils le mondial de l’automobile de Paris 2018 ?

Mondial automobile de Paris 2018, depuis plusieurs mois nous apprenons que de nombreux constructeurs ont décliné l’invitation au 88ème salon mondial de l’automobile de Paris. Malgré le million de visiteurs chaque année, Volkswagen, Ford ou encore Opel se sont glissés sur la liste des absents qui ne fini pas de s’allonger.

Mais quels sont les raisons qui poussent les constructeurs à boycotter le plus grand événement automobile de France ? Le Specialist vous dit tout !

Focus,

Pourquoi refuser de participer au Mondial de l’automobile de Paris 2018 ?

D’une part, parce que ça coute cher. Les participants du salon louent 180 euros le M². Imaginez-vous maintenant un stand de 5000 m ² comme celui de Renault. Rajoutez à cela un  stand souvent très élaboré et impressionnant. Maintenant, complétez la liste avec la livraison de tous les véhicules. Mais ce n’est pas tout, la main d’œuvre qui s’agite autour de ceux-ci (mannequins, commerciaux, organisateurs…). L’enveloppe dépasse alors aisément le Million d’euros. Mais, ce n’est pas l’unique raison du refus de la part des constructeurs. la marque Volkswagen a annoncée qu’elle ne participerait pas au salon par manque de nouveautés à présenter. Les marques du Groupe allemand comme Audi, Seat ou encore Porsche seront quant à elles bien présentes.

Quels sont les marques qui ne participeront pas à l’événement ?

Dans la liste des entreprises qui font l’école buissonnière on retrouve : Volkswagen, Ford, Mazda, Opel, Infiniti, Mitsubishi, Nissan, Subaru et Volvo. La liste est non exhaustive. Car, celle-ci risque de s’allonger encore… Mini et DS avait elles aussi boudé le salon de Genève l’an passé. « Ce phénomène touche tous les salons depuis plusieurs années » explique Jean-Claude Girot le commissaire général de l’exposition. Il faut alors se demander quel sera l’avenir du rendez-vous avec ces désistements réguliers.

Un futur incertain ?

Pour inciter les Grandes marques à participer au Salon, Jean-Claude Girot à décidé d’aménager cet évènement différemment. Tout d’abord, la durée d’ouverture au public à été revue à la baisse en passant de 16 jours à 11 jours. L’idée est de faire chuter la facture des constructeurs. Un nouveau programme est aussi mis en place. L’arrivée des 2-roues dans le salon permet d’accueillir plus de participants. Ensuite, s’ajoute aussi une allée réservée aux innovations technologiques et aux gadgets high-tech.

Pour évaluer l’impact de ces nouveaux changements, il faudra attendre la fin de cette 88ème édition du salon de l’automobile 2018 pour dresser le bilan. Et nous seront la pour vous en informer !

Dernière minute, FIAT, Abarth, Alfa Roméo et JEEP annonce aussi ne pas venir.

Gros coup dur de plus pour le Mondial de l’automobile de Paris : FCA, dont la décision de participer, ou non, était en attente, vient de rendre son verdict. Le groupe, présent sur le Vieux Continent via ses quatre marques Abarth, Alfa Romeo, Fiat et Jeep, viendra donc finalement allonger la liste des constructeurs qui n’ont pas trouvé opportun de participer cette année au Mondial de Paris. Liste qui comprend aujourd’hui Ford, Infiniti, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Opel, Subaru, Ssanyong, Volkswagen et Volvo.

Que pensez-vous de ces bouleversements au sein du salon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :