La limitation à 80 km/h de la vitesse est entrée en vigueur.

La limitation à 80 km/h de la vitesse est entrée en vigueur.

limitation a 80 KM/H, malgré des mois de contestation et de polémiques, 400 000 kilomètres de routes sont désormais limitées à 80 km/h, et non plus à 90 km/h, avec l’objectif de réduire le nombre de tués sur les routes.

Alors que se profilent les grands départs estivaux, les automobilistes français et étrangers vont devoir lever le pied. La vitesse maximale autorisée est abaissée sur toutes les routes à double sens, à une voie chacune, sans séparateur central (barrière, terre-plein…), soit 40 % du réseau routier français.

Quelles routes sont concernées ?

La limitation de vitesse est passée de 80 km/h sur les 400 000 kilomètres de routes nationales. Cela est valable aussi pour les départementales bidirectionnelles (à double sens) sans séparateur central (terre-plein, muret, glissière). C’est à présent la vitesse maximale autorisée par défaut, donc celle à respecter en l’absence de panneaux.

Elle restera toutefois à 90 km/h sur les sections à quatre voies (2×2 voies). C’est-à-dire les routes ou portions de routes où les dépassements peuvent se faire sans pénétrer sur la file dans le sens opposé.

Dans le cas d’une route à trois voies (deux voies dans un sens, une dans l’autre), la vitesse sera limitée à 90 km/h. ATTENTION, cela est valable seulement dans le sens comportant deux voies. Où les dépassements sont sécurisés par une ligne continue centrale. La voie en sens inverse est, elle, limitée à 80 km/h.

Si la voie centrale n’a pas d’affectation spécifique à un sens ou l’autre. Alors, la limitation est de 80 km/h dans les deux sens de circulation.

Une même limitation pour tous ?

Depuis le 1er juillet, tous les véhicules et conducteurs sont concernés  par la nouvelle limitation. Il n’y a donc aucun changement pour les poids lourds et les conducteurs novices. Car déjà limités à 80 km/h.

Les opposants aux 80 km/h considèrent notamment comme dangereuse cette uniformisation de la vitesse maximale autorisée. Selon eux, le différentiel de 10 km/h avec les poids lourds permettait de les dépasser plus facilement et plus sûrement.

Par temps de pluie, la limitation reste à 80 km/h.

Des coups de flash dès aujourd’hui ?

Tout est prêt et tout est bien en place. En effet, tous les radars sont déjà paramétrés depuis le 1 juillet, assure-t-on à la Sécurité routière.

Un automobiliste pris en infraction à 90 km/h à présent sur une route qui vient de changer de limitation de vitesse sera en infraction. IL devra donc s’acquitter de 68 euros d’amende. Et en plus, il se verra retirer un point sur son permis.

« L’éventuel surplus des amendes perçues par l’État liées à l’abaissement de la vitesse à 80 km/h, sera affecté à un fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales spécialisées dans la prise en charge des accidentés de la route », assure le ministère de l’Intérieur.

« La loi est la loi, elle va être appliquée », a prévenu le Premier ministre Édouard Philippe. Ajoutant toutefois avoir « demandé à l’ensemble des forces de gendarmerie et de police de faire de la pédagogie et de l’information dans les premiers jours ».

Changement de vitesse, changement d’habitudes ?

Cette baisse de la vitesse maximale autorisée va légèrement rallonger les temps de trajet des automobilistes. Selon la Sécurité routière, il faudra compter 50 secondes de plus pour un trajet de 10 kilomètres, deux minutes pour 25 kilomètres.

Mais cela permettra aux conducteurs d’économiser 120 euros par an de carburant, fait-elle valoir. En soulignant, selon des estimations de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), ce ralentissement pourra réduire de 30 % les émissions de polluants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :