Limitation à 80 km/h : Une application de la règle en fonction des routes ?

Limitation à 80 km/h : Une application de la règle en fonction des routes ?

Défendue dans le but de sauver des vies, la règlementation de la limitation de vitesse à 80 km/h fait toujours débat aujourd’hui. C’est une mesure qui est contestée depuis sa mise en place le 1er juillet 2018. Alors faut-il adapter cette décision ? L’hypothèse de la modifier reste possible…

Adaptation de la règle en fonction des routes

Lors de l’ouverture du grand débat le 15 janvier, le président Emmanuel Macron s’est exprimé en disant que la limitation de vitesse pourrait être aménagée… « Est-ce qu’on peut faire quelque chose qui soit mieux accepté et plus intelligent ? Sans doute oui, en construisant davantage localement, par un dialogue qui doit se faire pendant ce débat. »

Quelles routes ?

La discussion de la modification de vitesse liée à la route est en cours… En effet, Les préfets pourraient alors supprimer la limitation à 80 km/h sur certaines routes et revenir à une limitation a 90 km/h. Cependant, sur les routes considérées comme les plus dangereuses, la limitation serait intacte à celle affichée aujourd’hui. Cette réforme entrée en vigueur, depuis le 1er juillet 2018, la limitation à 80km/h concerne toutes les routes sans exception qui n’ont pas de double file ou de terreplein central.

Benoît Simian, député (LREM) et président du groupe « Routes et Sécurité Routière » à l’Assemblé Nationale s’exprime sur ce sujet aux micros de BFM TV : « Il faut faire confiance aux territoires et laisser les maires, qui ont les routes communales, les présidents de départements, qui ont les routes départementales, et les préfets pour les routes nationales, s’emparer du sujet pour faire du cas par cas ».

Un des motifs de manifestation des gilets jaunes

L’installation constante des 80 km/h fait parti des éléments déclencheurs de la révolte « Gilets Jaunes ». Mais cette règle de vitesse est liée à un souci de méthode : « On ne peut pas décider tout depuis Paris et ce genre de sujets doit se décider au plus près du terrain, il y a des zones accidentogènes qui méritent un bon 70, il y a des zones qui sont aujourd’hui à 80 et où le 90 est de rigueur. Il faut faire confiance aux territoires. Ce qu’aujourd’hui nous ne faisons pas car il y a un problème dans la méthode, il faut un vrai virage dans la méthode et c’est ce que le président de la République a annoncé dans le cadre de ce grand débat »

Un changement probable qui n’est pas au goût de tous

Chantal Perrichon, présidente de la « ligue contre la violence routière » met en avant la responsabilité de l’Etat. Selon elle, l’Etat doit assumer ses décisions : « C’est comme si on avait individualisé l’obligation du port de la ceinture, c’est comme si on avait décidé qu’on allait obliger les conducteurs à mettre la ceinture au Nord de la France et pas au Sud parce qu’il fallait vérifier ce qu’il en était de cette bonne mesure. Ou pour toutes les mesures en sécurité routière qui ont été prises depuis des années, je parle de 1972 et des premières limitations de vitesse, si on avait demandé aux départements ce qu’ils allaient vouloir, ce qu’ils allaient accepter. Il y a un certain nombre de mesures de responsabilité que l’Etat doit assumer. »

Le choix ferme du premier ministre

Le premier ministre est clair. Il n’y aura aucun recul sur la décision d’être passé à une limitation à 80 km/h ne doit être fait avant d’en avoir tiré les résultats qui sont prévu en juillet 2020. En effet, ces résultats mèneront à déterminer si les infractions et la mortalité sur les routes diminueront ou non. Si les résultats d’une première conclusion prévue fin janvier 2019 par la sécurité routière sont positifs, cela permettrait au Gouvernement de rester stricte et donc aucune limitation de vitesse ne pourrait être modifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Specialist-Auto.fr utilisera les informations que vous fournissez dans ce formulaire pour vous contacter et fournir des mises à jour et des informations.
%d blogueurs aiment cette page :