Infographie: la répartition des finances auto des jeunes conducteurs

Synonyme de liberté, le passage du permis de conduire est le rêve de plusieurs jeunes. Cependant, il représente à lui seul un coût important et non-négligeable pour les familles. Suite à l’obtention du permis, d’autres dépenses viennent s’ajouter : l’achat et l’entretien de la voiture, la souscription d’une assurance auto. Comment s’effectue la répartition des finances auto pour le jeune conducteur et sa famille ? Faisons le point sur une enquête réalisée à ce sujet.

I) Le permis et la voiture financés par la famille, le reste par les jeunes 

Pour les grosses dépenses comme le financement du permis et de la voiture, c’est principalement la famille qui les paye :

le permis de conduire est payé dans 44 % des cas par la famille. Du côté des jeunes conducteurs, ils sont 33 % à se le payer eux-mêmes (dont 4 % ont souscrit un crédit auto). Il peut arriver que le jeune et sa famille fassent un investissement commun pour le financement du permis (21 % des cas).

Pour la voiture, il s’agit souvent d’un achat commun (42 %). Dans 29 % des cas, c’est la famille qui achète la voiture contre 28 % des jeunes (dont 23 % ont contracté un crédit).

Quant aux jeunes conducteurs, ils assument les frais annexes : 52 % d’entre eux payent l’assurance auto (31 % par la famille), et 56 % payent les contraventions en cas d’infraction routière (27 % par la famille).

II) Qu’en est-il pour les démarches ?

L’inscription à l’auto-école se fait à l’initiative du jeune conducteur et de sa famille dans 61 % des cas (contre 33 % des jeunes uniquement). Concernant l’assurance auto, les démarches de souscription s’effectuent par la famille dans 66 % des cas, 23 % par les deux parties et 11 % par les jeunes.

III) Jeunes conducteurs : des choix adaptés à leur petit budget

Généralement, les jeunes conducteurs disposent d’un budget réduit qui influe fortement sur leur prise de décision pour payer moins cher. Parmi les 78 % qui choisissent leur première voiture (contre 23 % pour la famille), 94 % privilégient une voiture d’occasion (contre 6 % de jeunes qui achètent une voiture neuve), dont 64 % à essence. Ce sont aussi les jeunes qui choisissent le garage (65 %) pour les réparations de leur voiture.

Par ailleurs, ils choisissent eux-mêmes leur assurance auto (58 %, contre 23 % par la famille et 15 % par le jeune et sa famille)qu’ils payent mensuellement (82 %). C’est la formule de base «Tiers» qui sort du lot à 41 %, contre 28 % pour la « Tiers plus »et 19 % pour la «Tous risques». À savoir que 12 % des jeunes conducteurs sont enregistrés comme conducteurs secondaires.

IV) À propos de l’enquête

Spécialisé dans les assurances jeune conducteur, c’est le site « Le Jeune Conducteur » quia réalisé cette enquête auprès de 1 845 jeunes conducteurs (âgés de 18 ans à 23 ans). Vous pouvez consulter les résultats de l’enquête ci-dessous :

Le Specialist

A savoir aussi :

Innovation : des pièces automobiles fabriquées à base de riz

Karos : votre spécialiste en covoiturage d’entreprise

L’esp en 8 questions pour ne pas faire de derapage sur le sujet

Dieselgate : en route pour l’un des plus grands procès du siècle

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *