L’esp en 8 questions pour ne pas faire de derapage sur le sujet

Ce dispositif devenu de plus en plus rependu sur nos véhicules en matière de sécurité active et passive fête cette année ces 25 ans, mais le connaissez vous bien ?


En quel année la première voiture de série a-t-elle été équipée s’un ESP ?

C’est en 1995 que le premier modèle de voiture à être équipé de l’ESP® (de série pour les modèles avec un moteur 12 cylindres plus puissant) sur un vehicule Mercedes-Benz Classe S Coupé


Depuis quelle année le dispositif ESP est obligatoire en Europe ?

En novembre 2014, L’ESP® devient obligatoire sur tous les utilitaires et voitures particulières nouvellement immatriculés dans l’UE.


Combien de vie sauvée depuis 1995 avec l’ESP ?

C’est environs 15 000 vies sauvées par ce dispositif depuis 1995.


Combien d’accidents ont été évité ?

Ce chiffre est une approximation, mais depuis sa création ce dispositif a permis d’épargner plus ou moins 500 000 accidents corporels en Europe.


A quelle fréquence les capteurs intelligents de l’ESP si le véhicule maintient sa trajectoire ?

C’est au nombre de 25 fois par seconde que les capteurs vérifient le maintien de la trajectoire. A l’aide de capteurs intelligents, l’ESP® compare 25 fois par seconde si les mouvements de braquage du volant correspondent bien à la direction actuelle suivie par le véhicule. Si les valeurs diffèrent, le système électronique de stabilité intervient pour réduire le couple moteur dans un premier temps. Si cela ne suffit pas, il freine alors les roues individuellement, générant ainsi la force de réaction requise pour maintenir le véhicule sur sa trajectoire.


De quelle nationalité est Anton Van Zanten l’inventeur et concepteur de l’ESP ?

Anton Van Zanten est d’origine Néerlandaise,Cette invention lui a valu de recevoir en 2016, à Lisbonne, le Prix de l’inventeur européen dans la catégorie Œuvre d’une vie, par l’Office Européen des Brevets (OEB).


Comment est venu à son inventeur l’idée de concevoir l’ESP ?

Anton Van Zanten  nous explique :« À l’époque, je voyais beaucoup de faits divers concernant les accidents de la route dans les journaux. Une chose attira mon attention : bon nombre de ces accidents survenaient après un dérapage. C’est ainsi qu’a germé en moi l’idée de concevoir un système qui empêcherait les voitures de déraper ». Les débuts sont difficiles et la plupart des constructeurs à qui il présentait l’ESP®lui répondaient : « Intéressant, mais nous ne sommes pas intéressés… ». En 1997, le système connaît son heure de gloire suite au légendaire « test de l’élan », effectué lors d’essais organisés en Suède : la voiture Mercedes Classe A se retourne alors que le conducteur effectue une manœuvre d’évitement d’obstacle. Suite à cet événement, l’ESP® devient un équipement de série sur tous ses modèles.


Combien pèse un dispositif ESP ?

Si la première version pesait encore 4,3 kg, l’actuelle génération 9 n’affiche désormais plus que 1,6 kg dans sa version de base. Au fil des années, le système a ainsi réalisé d’importants gains de poids et de compacité, associés à une forte baisse de son prix.


Maintenant, vous êtes devenus incollable sur le sujet de l’ESP, BRAVO,continuez comme cela vous êtes sur la bonne trajectoire 🙂 J

Le Specialist

A savoir aussi :

Karos : votre spécialiste en covoiturage d’entreprise

Dieselgate : en route pour l’un des plus grands procès du siècle

3 solutions pour occuper les enfants en voiture et sans écran

845000€ POUR L’UNE DES PLUS AUTHENTIQUES LAMBORGHINI MIURA P400S

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *