Innovation : des pièces automobiles fabriquées à base de riz

Dans le cadre d’un projet d’innovation basé sur l’économie circulaire et afin de réduire l’empreinte carbone de la fabrication des véhicules, un constructeur souhaite utiliser le riz plutôt que les produits plastiques pour produire des pièces automobiles. Le riz est l’aliment le plus populaire au monde et pourrait bien le devenir pour la conception de pièces automobiles.

Le riz pourrait bientôt faire partie intégrante d’une voiture

Face aux enjeux environnementaux de notre époque, les constructeurs automobiles s’inscrivent de plus en plus dans une démarche d’économie circulaire. En effet, une marque automobile souhaite mettre au point une innovation permettant de réduire sa consommation de produits plastiques afin de produire de manière plus écologique et durable. Pour cela, le fabriquant souhaite développer des pièces automobiles à partir de riz.

Pour se faire, il faudrait recycler les balles de riz afin de les transformer en Oryzite. Ce dernier est un matériau qui peut se mélanger à d’autres compositions thermoplastiques thermostables avant d’être moulé. De cette façon, les pièces automobiles pourraient être fabriquées à partir de balles de riz afin de réduire l’utilisation de plastiques et donc devenir plus écologique. Par exemple, les pneus auto pourraient diminuer leur impact sur l’environnement, en repensant leur composition, étant donné qu’ils seraient la source numéro de la pollution aux microplastiques.

Comment fabriquer une pièce automobile grâce à du riz ?

Au total, c’est près de 140 millions de tonnes qui pourraient être exploitées. En effet, plus de 700 millions de tonnes de riz sont récoltées à travers le monde chaque année. Cette quantité comporte, à hauteur de 20 %, des balles de riz, soit près de 140 millions de tonnes de balles de riz qui sont jetées.

C’est en partant de ce constat que le fabriquant automobile a recyclé près de 12 000 tonnes de balles de riz brûlées. Ces dernières ont été transformées en Oryzite afin de pouvoir créer des pièces automobiles à partir de ce composant.

L’innovation au service de l’environnement

Cette nouvelle matière permettra d’utiliser une composition renouvelable et durable pour la fabrication de pièces automobiles. En effet, l’utilisation des balles de riz permettrait de réduire l’utilisation des matériaux à base de pétrole et des plastiques.

Les essais de cette innovation consistent à modéliser des parties de la voiture avec des balles de riz mélangées à des polypropylènes et des polyuréthanes. Elles ne changent en rien de celles réalisées avec les technologies conventionnelles, au contraire elles pèsent beaucoup moins lourd ce qui entraîne plus de légèreté et moins de CO2. En réduisant le poids de la voiture, l’emprunte carbone est automatiquement réduite aussi. De plus, l’utilisation d’un matériau renouvelable favorise l’économie circulaire en fabriquant un produit durable et écologique.

L’innovation dans le secteur de l’automobile est donc véritablement au service de l’environnement. En effet, la marque automobile a pour ambition de réduire l’impact sur l’environnement de tous les produits de mobilité tout au long de leur cycle de vie. La mise au point de nouvelles innovations pourrait permettre de réduire l’utilisation des plastiques pour la planète et contribuer à la protection de l’environnement à l’échelle mondiale.

Le Specialist

A savoir aussi :

Karos : votre spécialiste en covoiturage d’entreprise

L’esp en 8 questions pour ne pas faire de derapage sur le sujet

Dieselgate : en route pour l’un des plus grands procès du siècle

3 solutions pour occuper les enfants en voiture et sans écran

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *