Nous avons remonté le temps des voitures au Musée 1900 !

Nous avons remonté le temps des voitures au Musée 1900 !

Vous vous êtes déjà demandé à quoi ressemblait le passé ? Que vous soyez passionné de rétromobiles, nostalgique de la belle époque ou simple curieux, vous serez surpris par les étonnants trésors du passé qui se cachent à l’intérieur du musée 1900 ! Une collection de voitures, motos, vélos, photographie, cinématographie, agriculture… il y en a pour tout le monde !

Prêts ? Action !

Niché en plein cœur dans la ville d’Arpaillargues-et-Aureillac, à mi-chemin entre Nîmes et Alès, nous avons eu l’immense plaisir de pouvoir entrer dans le magnifique Musée 1900. Celui-ci regroupe une vaste et riche collection d’objets et de reconstituions appartenant aux années folles. Le Baron Gaston, qui est le propriétaire du musée, vous offre un accueil chaleureux et une visite guidée très détaillée.

Si les voitures anciennes vous passionnent vous allez être servis !

Et pour cause, nous avons pu admirer de nombreux véhicules tous parfaitement restaurés. Début de la visite et nous est présenté la première ambiance de type « garage des années 1900 ».

Une superbe De Dion Bouton est exposée dans la pièce. Une voiture Française de très haute qualité venant du plus grand fabricant de voiture au monde à cette époque (Jules-Albert De Dion). Autour de celle-ci, un ensemble d’établis avec des outils du passé sont rangés de part et d’autre. Ponceuses à air comprimé, Clés diverses, chalumeaux, testeurs à manivelle…  Et tout cela, pour le plus grand plaisir des passionnés de mécanique bien entendu !

Une deuxième automobile, non loin de la, à su attirer notre regard.

Il s’agissait d’une Renault un peu spéciale. En effet, il faut s’avoir qu’à cette époque, une « voiture » était attribué à un châssis seulement. Et oui ! Les carrossiers de renom, apportait ensuite leurs propres fabrications d’acier et les poinçonnait de leur nom. Les carrossiers apprécieront le détail apporté aux peintures. Surprenant !

Une autre particularité de ce véhicule, coté mécanique cette fois-ci : Le moteur ne possède pas de carter d’huile. Astucieu, c’est un système de cannelures qui est bien prévu pour la lubrification mais il demande au conducteur, de modifier en temps réel, la quantité d’huile qui y rentre. Il faut donc faire les réglages manuellement pendant la conduite en fonction de la sollicitation moteur (montée ou descente). Tout le système est basé près du volant.

En continuant la visite, le Baron Gaston nous a présenté son arsenal en cas d’incendie !

Un camion de pompier DELAHAYE vieux de 81 ans reconstitué pièces par pièces. Sur ce véhicule à ciel ouvert, le rouge est a l’honneur. Les pièces nobles en bois et en acier, le moteur qui se démarre à la manivelle, le châssis renforcé et les sangles de cuir pour tenir les pompiers montrent que le synthétique et la fragilité n’avaient pas leur place à cette époque. Juste derrière une pompe à vapeur servait en complément du camion pour alimenter les tuyaux d’eau. et, c’est 15Kg de pression étaient fournis grâce à la combustion du charbon.

Quelques mètres plus loin derrière un vélo « Grand Bi », les premières motobécanes apparaissent. De marque Terrot, Douglas ou encore Peugeot, les modèles sont fascinants d’originalité (A Cardan, protèges jambes, selle arrière éloigné…) et charment par leur aspect épuré. (Style que l’on retrouvera chez le café racer quelques années plus tard)

 

La visite se poursuit dans une grande salle des machines de la terre.

Une géante locomobile à vapeur est présente dans la pièce. Celle-ci était utilisée comme source motrice en machinisme agricole. Elle fonctionne et son bruit de compression régulier apaise. Orné tout le long des murs, divers outils pour maitriser la terre. Vous ne pourrez pas passer à coté du sublime  pressoir à huile en bois massif et de sa meule en pierre juste après. Chaque anecdote racontée par notre Baron Gaston est pleine de vie et détaillée.

 

Si la découverte de ce musée 1900 nous a émus, il faut dire que c’est grâce à ce qu’il dégage. (Le musée hein…) Les créations de notre passé ont été crées pour durer dans le temps. Qualité des matériaux, finitions, solidité, performances… beaucoup de valeurs qui se perdent de nos jours. Les revivre le temps d’un instant réchauffe le cœur. L’hôte des lieux est très humble et fera tout son possible pour faire passer une visite ludique et agréable.

Si vous avez l’occasion de passer près d’Uzès n’hésitez pas à visiter ce patrimoine exceptionnel qui fera voyager dans le temps, petits et grands…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :