La deuxième mort de la Coccinelle

La deuxième mort de la Coccinelle

La deuxième mort de la Coccinelle.C’est en juillet 2019 quel’usine mexicaine de Puebla va stopper la production de la Coccinelle. La fin d’un chapitre pour cette Cox et sa célèbre aïeule dont l’histoire court sur sept décennies. En attendant le prochain…

La deuxième mort de la Coccinelle,

Les mois de la Coccinelle sont comptés. En effet, Hinrich Woebcken, le PDG de Volkswagen Amérique du Nord, a confirmé que la production de la Coccinelle actuelle; fabriquée à Puebla, au Mexique. Clap de fin, Elle allait définitivement être stoppée en juillet 2019. « La perte de la Coccinelle après trois générations et sur près de sept décennies devrait provoquer toute une palette d’émotions chez les très nombreux fans qui lui sont dévoués« . a commenté le président.

Un évènement déjà produit

C’est une sorte de deuxième mort. Eneffet, puisque l’usine de Puebla avait déjà été le théâtre d’une première cérémonie d’adieu en 2003. Le 10 juillet 2003; la dernière et 3 000e Cox (la vraie, produite de 1938 à 2003 à plus de 21,5 millions d’exemplaires) de la « Final Edition » sortait des chaînes de l’usine mexicaine (voir photo plus bas). Seize ans plus tard, l’histoire va donc se répéter puisque la Coccinelle actuelle (2011-2019); qui avait pris la suite de la Beetle (1998-2011), tire sa référence. Cela étant, pas sûr que cet arrêt soit définitif.

S’il n’est pas prévu de la remplacer pour l’instant. Hinrich Woebcken a toutefois précisé qu’il « ne faut jamais dire jamais« . Car, Le Combi le prouve. En effet, lui que l’on croyait mort et enterré, malgré de nombreux concepts ces dernières années, reviendra bel et bien en 2021 seulement propulsé par l’électricité.

En attendant, VW va mettre fin à sept décennies de Cox avec une série spéciale baptisée… « Final Edition ». Comme en 2003 et dans des couleurs semblables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :