Paris 2014 : les stands Renault, Peugeot et Citroën en détails au Mondial

Paris 2014 : les stands Renault, Peugeot et Citroën en détails au Mondial

L’édition 2014 du Mondial de l’Automobile s’est achevée hier, il est temps pour nous de vous partager nos photos et nos impressions des modèles Renault, Peugeot Citroën. On commence la semaine avec les françaises !

Le stand Renault, même décor qu’en 2012

Le stand Renault était marqué par la présence du nouvel Espace 5, de la R.S 01 et du concept Eolab !

Le stand Renault était marqué par la présence du nouvel Espace 5, de la R.S 01 et du concept Eolab !

Renault a débarque, en ce mois d’octobre, à Paris avec 3 nouveautés principales : l’Espace, la R.S 01 et le concept Eolab. On a pu y croiser une Formule 1 Renault accrochée :

 

Le Renault Espace 5

Présenté en fanfare avant le Mondial, l’Espace 5 a pris la place de la Clio 4 sur le stand Renault. Changement radical de look, l’Espace de 5ème de génération n’est plus assimilé à un monospace mais plutôt à un crossover de 5/7 places.

 

Esthétiquement, il reprend le design du concept Initiale Paris présenté l’an passé à Francfort. Au final, le design s’avère être réussi vu le nombre de visiteurs amassé autour de lui. A l’intérieur, une console centrale flottante s’intègre parfaitement dans l’habitable plutôt bien fini avec son grand écran tactile de la taille d’une tablette.

La Renault R.S 01

La Renault R.S 01 a impressionné pas mal de visiteurs par son look hors norme, repris du concept Alpine A110-50. Sa largeur extrême, son aileron imposante, son monocoque en carbone et sa hauteur de caisse ne mentent pas sur les intentions affichées par Renault Sport.

Le concept Renault Eolab

Enfin, dernière « attraction » au stand Renault : l’Eolab. Développé au sein du centre Renault, l’Eolab reste un concept prometteur en raison de sa consommation de carburant dérisoire : 1 l /100 km. Ce chiffre annoncé est le fruit d’une motorisation hybride, un moteur électrique de 68 chevaux couplé à un 3 cylindres essence 1.0 délivrant 75 chevaux. Le poids vient se combiner à cette équation : 955 kilos, 1/4 de moins qu’une Clio 4.

Notre ami Adrien d’Abcmoteur a pu l’essayer sur le circuit du Ceram, découvrez la vidéo de son essai !

Le stand Peugeot

De l’autre côté du Hall 1, Peugeot est loin d’être venu les mains vides. On y retrouve les concepts Exalt 2, Quartz, 208 HYbrid Air 2L et 308 R, la 2008 DKR, la 208 GTi 30th et une 108 suspendue !

Les concepts Peugeot

L’Exalt 2

C’est le concept qui nous a le plus plu, aussi bien à moi qu’à Guillaume, Vanessa ou Yasmine. Ce coupé 4 portes impressionne par ses lignes et son revêtement qui le rend si spécial tout ça dans un jeu de lumières plaisant !

Le Quartz

En photos, le concept Quartz nous paraissait être taillé dans la pierre. A la fois impressionnant et agressif, ce concept – une fois rencontrée – nous a quelque peu déçu : un arrière trop coupé/non fini, une sur-utilisation du mat, des jantes de 23 pouces trop massives ? Nous restons sur notre faim ! Et vous, quel a été votre ressenti face à ce concept ?

La 208 HYbrid Air 2L

Dans le cadre du programme « 2L », Peugeot a présenté une version très économique de sa berline. Cette consommation est obtenue via l’utilisation d’une 1.2 l de 82 chevaux couplé à un moteur électrique et à une chaine de traction hybride essence/air comprimé.

La 308 R

La 308 R, déjà bien connu de nos lecteurs, est la version extrême de la berline française. Avec son 1.6 l THP, la française bicolore – noir et rouge – affiche 270 chevaux sous le capot. Elle allie sportivité et agressivité sans trop dénaturer la ligne originelle.

Le reste du stand Peugeot

Hormis les concepts, la 308 GT a fait sa première apparition mondiale sur ce salon français. On pouvait la retrouver en berline mais aussi en break, on vous cette 308 GT ici. On a également vu de nos yeux la 208 GTi 30th, une série anniversaire pour la bombinette du constructeur au lion. On a apprécié tout de même rencontrer la future bête de compétition de Peugeot pour Peugeot, le 2008 DKR.

Tout comme Renault, le stand Peugeot ne change guère par rapport à l’édition 2012. Le concept Exalt 2 vient prendre la place de l’Onyx, une 108, est cette fois, suspendue.

Le stand Citroën

Dernier constructeur français au Mondial de l’Automobile, Citroën a présenté deux concepts et une nouvelle finition « baroudeuse » pour sa C1.

Le concept Divine DS

Tout comme le Peugeot Quart, le concept Divine DS nous a globalement déçu. Trop de « brillant », un console centrale composée de « strass », une lunette arrière en écaille rappelant le style des Lamborghini, ces éléments – de notre point de vue – ne nous ont pas permis d’avoir un coup de cœur sur ce concept. Pourtant lors de la présentation officielle, les photos nous avaient enchantées !

Le C4 Cactus AirFlow

Également issu du programme « 2L », le C4 Cactus AirFlow affiche une consommation de carburant ridicule. Tout comme la lionne, cette C4 emploie un 3 cylindres 1.2 l de 82 chevaux couplé à un pompe hydraulique et d’une transmission automatique épicycloïdal.

La C1 Urban Ride

Pour cette finition, Citroën souhaite donner à sa C1 un look d’aventurière, aventurière urbaine ! Hauteur de caisse revue à la hausse, ajout de protections de carrosserie en plastique, toit découvrable, teinte jaune fluo sont les éléments principaux qui différencieront cette C1 Urban Ride d’une version de série. Avec son look tendance, elle a su plaire au public durant ce Mondial de l’Automobile.

 

Nous avons également le chemin de la Dacia Dokker Steway, la voici en photos ci-dessous :

Le Dacia Lodgy en finition Stepway était le modèle phare du constructeur low-cost !

Le Dacia Dokker en finition Stepway était le modèle phare du constructeur low-cost !

Nous continuons, au cours des prochains jours, notre reportage photos avec les stands des voitures anglaises, italiennes, allemandes, asiatiques et américaines en terminant par celui des voitures de collections et notre bilan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *